La culture et le talent de nos ancêtres à travers ces pièces uniques

Wabisabi travaille directement avec différentes communautés autochtones de Colombie, mettant en avant les différentes techniques ancestrales, l'utilisation des ressources dans l'élaboration de ses produits et la promotion du commerce équitable.

La communauté Wayúu se trouve dans le département de La Guajira sa spécialité est le tricotage du coton en designs colorés et géométriques. 

La communauté Arahuaca habite a la montagne et est spécialisée en tisser "mochilas" en laine vierge de bélier. Tricoter un sac Arahuaco est un processus long, car c’est la même communauté autochtone qui est chargée de tirer la laine directement de l’animal, puis de faire tout le processus de filature nécessaire pour pouvoir tisser une “mochila”. Ce processus peut prendre entre deux et trois mois, de l’obtention du matériau à la fabrication du sac. 

Les Wounaan tissent la fibre naturelle de Wérregue. Cette fibre se trouve notamment dans la jungle du Chocó, côté pacifique de la Colombie. Les fibres sont séchées au soleil avant manipulation, puis tissées avec les fils fins, qui se tordent et brillent par friction.